Vendredi 12 juin 2015

Vendredi 12 juin 2015 :

Vendredi 12 juin 2015  avec notre classe et celle de M.Reveau, nous sommes allés au Centre Culturel à Drancy voir un film intitulé:

 » La cité Muette « .

Ce film documentaire parle de la Cité de la  Muette et pose la question de savoir comment est-il possible que des gens habitent dans les mêmes locaux que des personnes détenus dans cet ancien camp de concentration.

Nous avons eu des informations en plus de notre savoir. Dans la salle il y avait des collégiens de 5 ième et de 3 ième.

Après le film, nous avons rencontré un vieux monsieur, ancien déporté du camp d’Auschwitz, qui a survécu à la fin de la guerre à ce camp en Pologne.

Il nous a raconté son histoire, le fait que les soldats allemands les avaient faits sortir du camp avec d’autres prisonniers puis leur avaient demandé de courir dans la neige. Là, les nazis les avaient mitraillés mais M.Bercover était parvenu à s’échapper et à se cacher dans une ferme. Il a beaucoup souffert ensuite on lui a posé quelques questions.

Puis nous avons rencontré la réalisatrice du film, Sabrina Van Tassel. Elle était très gentille et a aussi  répondu à nos questions.

Le but de son film était de dire que c’était pas possible que dans cette cité des personnes y habitent.

Mais ça peut se comprendre car c’est pour avoir un habitat et il n’y a plus de place.

Derrière ces murs  se cachent encore plein de messages des anciens détenus. J’ai bien aimé cette sortie.

Omid Karim

 

 

 

 

 

4 réflexions sur « Vendredi 12 juin 2015 »

  1. Merci Karim, pour ce compte rendu qui reflète parfaitement cet après-midi, auquel j’ai également assisté ; félicitation à tous les élèves du CM2 de Stéphane Auclert qui ont posé de nombreuses questions après la projection. Votre savoir et votre curiosité sont remarquables.

    Bon été à tous,

    Joëlle

    1. Merci Joëlle pour ce commentaire.

      J’en profite pour te remercier pour les différents articles ayant été publiés dans le Drancy Immédiat et pour tes visites auprès des élèves.
      A très bientôt,
      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *