Mémorial de la Shoah et Frida Wattenberg

Lors de notre visite Mémorial de la Shoah, nous avons été accueillis par Elise Malka avec laquelle nous avons participé à une activité intitulée : L’Etoile du Combattant.

Cette activité nous a permis de faire la connaissance d’une grande dame, toujours parmi nous, prénommée Frida.

FRIDA WATTENBERG

Née le : 7 avril 1924 à Paris de parents polonais.

Jeunesse : Participe à la cellule gaulliste du lycée Victor Hugo à Paris.

Guerre et Résistance : Dès ces 16 ans, en 1940, elle participe activement à l’appel à la Résistance en France.

11 novembre 1940 : Colle des affiches dans les salles de classe de son lycée.

1941 : Recrutée par l’OSE, oeuvre de secours aux enfants, elle aide les enfants juifs et apprend à fabriquer des faux papiers.

juillet 1942 : Sa mère est raflée lors de la Rafle du Vel d’Hiv. Elle n’hésite pas à se présenter au camp de Drancy et obtenir la libération de sa mère.

1943 : Elle part à Grenoble et rejoint la résistance juive. Elle aide à faire passer des enfants en Suisse.

1944 : Elle est dans la région de Toulouse au moment de la Libération de Paris. Elle continue de s’occuper d’enfants juifs à qui elle fournit de fausses identités.

1945 : Elle retrouve sa mère qui a survécu, cachée, à la guerre et son frère qui l’aidait à Grenoble.

Elle est toujours vivante et est agée de 91 ans.

Le Mémorial de Drancy a été inauguré le 21 septembre 2012 par François Hollande.

memorial shoahface

Danielle Casanova

Danielle Casanova : UNE DES DIRIGEANTES DE L’UNION DES JEUNES FILLES DE FRANCE. PARTICIPANTE DE LA RÉSISTANCE.

Danielle Casanova est née en 1909 à Ajaccio.

Elle arrive à Paris en 1927 et intègre le Parti Communiste Français (PCF) avec son mari Laurent Casanova.

En Septembre 1939: Elle entre dans la clandestinité. Dès lors elle oeuvre toute sa vie entière à la Résistance.

Elle deviendra membre de la direction clandestine du PCF, responsable du travail parmi les jeunes, les femmes et les intellectuels. Danielle aidera à la création des « bataillons de la jeunesse »dirigé par Albert Ouzoulias. Elle sera responsable de la lutte armée et sera arrêtée en 1942 puis internée le 24 Août de la même année au fort de Romainville.

Danielle continuera à résister durant sa vie entière et à apporter son soutien à ses amis de la Résistance.

Le 22 Janvier 1943, Danielle Casanova quittera le port accompagnée de 230 femmes pour le camp de concentration d’Auschwitz.
Le 9 Mai 1943: Danielle Casanova meurt du typhus.

Le 24 Janvier 1956: une cérémonie d’inauguration de la statue de Danielle Casanova du sculpteur Georges Salendre est organisée en présence de sa mère à Romainville.

 

DANIELLE CASANOVA
Danielle Casanova
Casanova
Plaque de la rue Danielle Casanova
Casanova stele
Plaque plus reconnue Danielle Casanova


 

ECRIT PAR DAMARIS